A PROPOS



Née à Marseille en 1987, mes études en langues et en coopération internationale m'ont permis de voyager et de vivre dans différents pays dont l’Irlande, l’Espagne, la Croatie, la Belgique, l’Equateur, etc. Mon intérêt pour la photographie documentaire naît lors d’un séjour de plusieurs mois en Amazonie équatorienne. J’ai alors 24 ans quand je débarque pour un stage de 7 mois dans une communauté Kichwa et la réalité que j’y découvre diverge fortement avec l’idée que j’avais de la vie dans une communauté indigène. Sans y penser je photographie, je tâtonne techniquement et prends goût à l'oeil dans le viseur.  

De retour en Europe, je saute dans un train pour Bruxelles et m’inscris à l’Ecole de Photographie Agnès Varda. Je me forme pendant trois ans et demi, photographie les Colombophiles, les porteurs de géants du folklore belge et m’invite chez mes voisins pour les questionner sur leur concept d’intimité.

Mes études de photographie terminées, je passe trois mois en Croatie où je travaille comme photojournaliste pour un journal plus que local et me penche alors sur le phénomène de la Yougonostalgie.

En 2017, après 11 ans passés en vadrouille, je reviens m’installer à Marseille. Dans la même dynamique, je m’intéresse aux phénomènes et aux histoires de celles et ceux qui croisent mon chemin et qui m’interpellent. Le fil rouge de mon travail est l’envie de raconter les histoires qui éveillent ma curiosité, me permettant ainsi d’explorer et de mettre en perspective le territoire que j’habite.   

En 2017, je rejoints le studio Hans Lucas et suis également membre du bureau Hans Lucas Marseille. Je réponds aux commandes photographiques d'ONG comme Greenpeace ou le WWF, de magazines étrangers ou nationaux et travaille aussi avec des agences de communication.
















©Maïté Baldi / Hans Lucas - Photographe corporate et documentaire - +33 (0)6 45 77 39 67 - maite.baldi@gmail.com